Settat Le Forum Settat Le Forum
Settat Le Forum
PortailAccueil  Settat Le Forum Index du ForumForum  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Inscription تسجيل


 Bienvenue 
Bienvenue  Invité  et bonne navigation sur Settat Le Forum
Méditel 3G : l’offre qui fait du bruit

 
Répondre au sujet    Settat Le Forum Index du Forum -> .:: Forum General المنتدى العام ::. -> Discussion Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
***General***
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 2 073
Settat سطات Masculin Vierge (24aoû-22sep) 鼠 Rat
Point(s): 186 877

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2008 - 01:03    Sujet du message: Méditel 3G : l’offre qui fait du bruit Répondre en citant

Méditel 3G : l’offre qui fait du bruitSoumis par Amdra le 10 mars, 2008 - 16:15.

Qu’est ce qui ne va pas dans l’offre 3G de Méditel ? Vous avez été nombreux, en effet, à nous contacter à propos des problèmes de débit du 3G de Méditel. Nombre d’entre vous nous ont informés qu’ils n’arrivaient plus à se connecter ou que le débit de leur connexion était extrêmement faible. Dans un souci d’information de nos lecteurs, nous avons soumis ces différentes interrogations aux responsables de Méditel qui nous ont répondu en toute transparence.
A Méditel, le ton est serein mais ferme : «Un débit extrêmement faible, cela semble être un verdict suffisamment catégorique pour qu’il soit crédible». Et pour cause, les responsables de Méditel soutiennent que le réseau de Méditel est suffisamment costaud pour qu’il essuie ce genre de tirs de barrage.
Pour comprendre le problème, il faut savoir que Méditel a initialement opté pour l’utilisation de la HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) pour toutes ses solutions internet. La HSDPA est une technologie mobile adaptée pour une utilisation sur téléphone portable seulement, donc généralement peu intensive et plutôt ponctuelle. Ce qui la rend peu propice à une utilisation de masse et intensive telle qu’est l’ADSL ou le fixe.
Avec une vue technologique assez pointue, les responsables de Méditel abondent dans un autre sens. «Il faut dire que le HSDPA a été conçu à l'origine pour une utilisation sur les terminaux mobiles. L’UMTS qui fût une déception en terme de performance compte tenu du coût extrêmement élevé payé par les opérateurs pour avoir les licences 3G, était très proche de ce que pouvait faire EDGE (qu'on appelle aussi "pseudo-3G") c.-à-d. entre 100 et 200 kbps. EDGE était une évolution de GPRS et était disponible dans le contexte de la licence 2G existante. Le HSDPA fut développé pour palier à ce manque de performance et aussi pour coupler la mobilité avec la large bande», est-il indiqué du côté de Méditel. Et d’ajouter : «en pratique, il n'y a aucune différence pour un utilisateur de téléphone mobile s’il est connecté a 1 Méga ou a 10 Méga ! Le terminal mobile ne sait pas tirer profit de la large bande d’autant plus qu’il a une "user experience" très limité (écran petit, qualité du son limité, etc».
Le choix de la HSDPA a-t-il pour autant atteint ses limites? Rien n’est moins vrai, affirment les responsables à Méditel. Pour le responsable Communication de l’opérateur, «répondre à cette question suppose d’abord une connaissance pointue de la configuration technologique, réglementaire et prospectiviste du marché». «D’abord, une tendance de fond qui s’annonce dans des marchés plus matures: en raison de l’avantage compétitif du HSDPA, les clients dans les pays nordiques commencent à migrer de l’ADSL vers la 3G. Cette donne est à corréler naturellement avec le calendrier réglementaire et avec, bien entendu, le chantier du dégroupage».
Faut-il craindre alors une saturation du réseau Méditel, précipité sans doute par le lancement de l’offre 512 Kbps ? Rien n’est moins sûr, affirme-t-on du côté du deuxième opérateur qui semble avoir anticipé largement cette situation en investissant 2,5 milliards DH en infrastructures en l’espace de deux ans (2007-2008). Mais pourquoi alors réactiver la clause du contrat restreignant le transfert de données mensuel à 1 Gb par mois, restée longtemps dormante et non appliquée ? La réponse de Méditel est là encore suffisament sereine : « Le réseau 3G à disposition des clients de Méditel est une ressource partagée et les restrictions ne sont envisagées qu’à partir du moment où un usage abusif, massif et suffisament récurrent est observé», est-il précisé. Et les responsables de Méditel de souligner qu’« il n’y a pas, toutefois d’application automatique qui systématise ce genre de restrictions. C’est une protection du réseau, certes, contre les usages massifs et les risques démesurés, mais en aucune manière, l’utilisateur ne se voit son débit définitivement coupé»
Quid des lacunes de communication entre l’information disponible au niveau des points de vente, du centre d’appel et du site Internet ? Là-dessus, l’opérateur reste assez flexible. «Des lancements de services aussi importants génèrent naturellement des petites fluctuations internes. Nous avons pris la mesure de ces petites incohérences et nous les avons corrigées à travers un processus clairement établi qui est en cours de déploiement».
Dernier reproche à l’égard de Méditel : le mode de tarification. Là aussi, la réponse de Méditel est on ne peut plus convaincante. «Initialement, il y avait une cohabitation entre deux modes de facturations, l’une basée sur le volume et l’autre basé sur un forfait. Des clients facturés selon le mode volumétrie téléchargée ont en fait la réclamation et ont pu être justement remboursés», est-il souligné.
Ci suit la partie du contrat faisant mention de ces restrictions

« 11. Restrictions d'usage du Service
Concernant l'usage du Service, le Client reconnaît et accepte que le Streaming,
le Peer to Peer et la Voix sur IP sont interdits. Aussi le Client s'engage à ne
jamais effectuer de Streaming, Peer to Peer et Voix sur IP et l'accepte
formellement...
... A ce titre, il est entendu par usage raisonnable sans que cette définition
ne puisse être considérée comme étant restrictive, l'usage d'un accès Internet
n'excédant pas 1 (un) Giga octet de données échangées mensuellement...
»
___________________




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ Yahoo Messenger MSN Skype
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Mai 2008 - 01:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Settat Le Forum Index du Forum -> .:: Forum General المنتدى العام ::. -> Discussion Générale Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Top 10 | Top 50 | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Création Elmostafa Zahraoui ©2007 Settat / Maroc
*** General ***
+212677266366
lohen1@hotmail.com

Tous les sujets ou messages sur settat.leforum.eu n'exprime pas l'opinion de l'administration, mais représente le point de vue des auteurs